Le verger souffle sa cinquième bougie – journaldemorges Le verger souffle sa cinquième bougie
Signaler une erreur
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Le verger souffle sa cinquième bougie

Le verger souffle sa cinquième bougie

Marie Lenoir Forel et Philippe Cattin devant un néflier, l’un des rares arbres à encore avoir des fruits à cette période de l’année. Photo: Philippoz

Créé en 2017, le verger collectif s’est révélé comme une success story locale réunissant des jardiniers amateurs (ou non), d’âges et d’horizons divers, pour le bonheur de ses membres.

«Je me souviens parfaitement du jour où l’on a planté les premiers arbres; il faisait une de ces cramines, avec une bise à décorner les bœufs!» L’idée avait germé dans la tête de Marie Lenoir Forel alors qu’elle venait d’obtenir un terrain agricole via un héritage, en 2017. Cinq ans plus tard, le verger collectif de Chigny compte environ deux centaines d’arbres et arbustes. Dont des variétés peu communes sous nos latitudes, comme des baies de goji, des nashis, un eleagnus ou encore des amélanchiers. «Dès le départ, nous avons mis l’accent sur la diversité des arbres plantés, explique Marie Lenoir Forel. Pour le plaisir de les cultiver, mais aussi pour avoir des fruits presque toute l’année.»
Contenu Bloque

Envie de lire la suite ?

L'information vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Derrière les articles de ce site, il y a une équipe de journalistes et de photographes dont le métier est de vous informer sur l'actualité de notre région. S'abonner pour lire ces articles, c'est soutenir un journalisme indépendant et ancré dans sa région.