Ils veulent faire évoluer l’agriculture

Ils veulent faire évoluer l’agriculture

Gérald Huber et Christian Streit, ainsi que deux autres collègues agriculteurs, veulent donner un nouveau souffle à leur milieu. Photo: Rempe

Poussés par la nécessité de s’adapter à leur terre, quatre agriculteurs vaudois ont monté leur propre groupe de recherche et d’expérimentation sur leurs domaines.

Les initiatives anti-pesticides, refusées le week-end dernier, n’ont pas surpris Christian Streit. «On les sentait venir depuis quelques années, relève l’agriculteur d’Aubonne. On sait que les produits phytosanitaires n’ont plus d’avenir. Le débat a permis d’amener le sujet sur le devant de la scène, mais c’est maintenant qu’il faudra voir si tout le monde est prêt à se mettre autour de la table pour changer les choses.»

Car c’est bien ce changement que veulent provoquer Gérald Huber et Christian Streit (Aubonne) avec leurs collègues Christian Forestier (Thierrens) et Christian Hofer (Mont-sur-Rolle). «Il y a cinq ans, nous nous sommes mis ensemble pour passer au bio, raconte Gérald Huber. C’était non seulement le moyen de partager les frais, mais surtout une synergie importante pour échanger et s’entraider.»
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.