Une énergie débordante à 100 ans

Une énergie débordante à 100 ans

La centenaire Giulia Bongard avec son mari Roger.

Giulia Bongard a fêté ses 100 ans le cinq juin dernier. Retour sur le parcours atypique de cette couturière amoureuse du grand air.

La sonnerie de la porte d’entrée retentit et Giulia Bongard se précipite pour ouvrir à ses hôtes. «Laisse-moi ouvrir!», dit-elle d’un ton assuré à son mari qui s’efface naturellement. À la voir gambader et servir ses invités, personne n’aurait parié sur son grand âge, car, oui, Giulia Bongard est née il y a un siècle. «Je ne sais pas comment j’ai fait pour arriver à cet âge, mais je profite des jours qui me restent, il ne faut rien lâcher dans la vie» dit-elle avec un grand sourire. L’apéritif est servi et l’Italienne d’origine peut enfin trinquer avec ses invités du jour, des officiels et deux journalistes venus pour l’occasion. «Tout ça pour moi!» s’exclame-t-elle en riant.
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.