Un tournant majeur pour les transports – journaldemorges Un tournant majeur pour les transports

Un tournant majeur pour les transports

Un tournant majeur pour les transports

David Robert explique que les MBC s’apprêtent à entrer dans l’avenir des «transports publics 2030». Photo: Brun/VQH

Dès le 3 juillet, le réseau urbain des transports de la région Morges-Bière-Cossonay (MBC) va évoluer dans le but de s’adapter aux besoins et de créer de nouvelles habitudes auprès des clients.

Il ne faut pas être un grand spécialiste de la circulation ou de la démographie pour constater que Morges et sa région sont en constante croissance depuis des années. Diminuer le trafic motorisé est devenu une priorité, non seulement dans une logique de fluidité, mais également par souci écologique. «Pour réduire le trafic individuel motorisé et accroître la part des transports collectifs, il ne suffit pas d’augmenter les cadences ou d’ajouter une ligne ça et là, a relevé Laure Jaton, présidente des transports publics de Morges et environ (TPM). Il faut savoir où on va, avec quels outils et quels moyens.» Le but étant de faire augmenter la part modale des transports publics de 10 à 30 % d’ici 2030.
Contenu Bloque

Envie de lire la suite ?

L'information vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Derrière les articles de ce site, il y a une équipe de journalistes et de photographes dont le métier est de vous informer sur l'actualité de notre région. S'abonner pour lire ces articles, c'est soutenir un journalisme indépendant et ancré dans sa région.