Un soufflet de passion sur la forge – journaldemorges Un soufflet de passion sur la forge

Un soufflet de passion sur la forge

Un soufflet de passion sur la forge

Stéphane Anken a ouvert sa forge dans le cadre des Journées Européennes des Métiers d’Art (JEMA) du 1er au 3 avril. Photo: Perrin

Passionné par le monde de la forge et de la coutellerie depuis près de vingt ans, Stéphane Anken a accueilli les curieux dans sa forge, à l’occasion de la Journée Européenne des Métiers d’Arts.

«Battre le fer pendant qu’il est chaud», une expression pas si éloignée de la réalité dont Stéphane Anken a fait la démonstration aux visiteurs désireux d’en apprendre plus sur le métier peu connu de coutelier. Durant une heure, celui qui cumule aussi la casquette de forgeron a ainsi montré et expliqué les différentes étapes nécessaires à la fabrication d’un couteau et répondu aux nombreuses questions de son public venu dans le cadre des Journées Européennes des Métiers d’Art (JEMA), qui mettent en lumière des professions méconnues et leur savoir-faire. Censé y prendre part en 2020 avant une annulation en raison des mesures sanitaires, Stéphane Anken y participait pour la première fois cette année, l’occasion pour lui de parler de ce métier qui est, pour lui, avant tout une passion.
Contenu Bloque

Envie de lire la suite ?

L'information vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Derrière les articles de ce site, il y a une équipe de journalistes et de photographes dont le métier est de vous informer sur l'actualité de notre région. S'abonner pour lire ces articles, c'est soutenir un journalisme indépendant et ancré dans sa région.