Un point de contact créé pour les ados – journaldemorges Un point de contact créé pour les ados

Un point de contact créé pour les ados

Un point de contact créé pour les ados

Maura Soupper, municipale à La Sarraz, se réjouit de l'arrivée prochaine d'un travailleur social. Photo : Francillon

La commune a décidé d’engager un travailleur social de proximité. Une personne qui aura pour mission d’écouter et de conseiller les jeunes.

Après y avoir songé pendant plusieurs années, la crise du coronavirus a poussé la commune de La Sarraz à engager un travailleur social de proximité (TSP). Dès le début de l’été, les jeunes Sarrazins et six communes avoisinantes auront une personne de dialogue entièrement disposée à les écouter et à les conseiller. «Depuis plusieurs années, ce sujet était récurrent au sein du Conseil communal. Avec le covid et la fermeture des cafés, il y a eu quelques débordements nocturnes, notamment des nuisances sonores. Nous avons donc décidé qu’il était opportun de créer un poste de travailleur social à partir du 1er juillet, en complément des mesures répressives», explique la municipale Maura Soupper en charge du dossier.
Contenu Bloque

Envie de lire la suite ?

L'information vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Derrière les articles de ce site, il y a une équipe de journalistes et de photographes dont le métier est de vous informer sur l'actualité de notre région. S'abonner pour lire ces articles, c'est soutenir un journalisme indépendant et ancré dans sa région.