Un plaidoyer local pour l’altruisme

Un plaidoyer local pour l’altruisme

N’importe qui peut déposer des denrées non périssables dans le garage de Patricia Verbaere, rue des Glycines 8 à Aubonne. Photo: Philippoz

Pour la deuxième année consécutive, Patricia Verbaere prépare des cartons solidaires pour les distribuer aux personnes dans le besoin. Ou quand fin d’année rime avec générosité.

Patricia Verbaere n’est pas du genre à mâcher ses mots: «Il faut arrêter de se voiler la face: en Suisse, on n’est pas si riches que ça!» L’an passé, l’Aubonnoise a récolté et trié une foule de denrées alimentaires et de produits de première nécessité généreusement donnés par les habitants alentour, pour ensuite les redistribuer aux personnes de la région dans le besoin. Et forte de l’engouement suscité par son initiative au sein de la commune et de la population, elle réitère l’opération. «En 2020, on avait livré une centaine de cartons. On aimerait faire encore mieux cette année, car il y a une vraie demande», confie celle qui travaille dans le milieu de l’insertion.
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.