Un accès aux loisirs parfois difficile pour les seniors – journaldemorges Un accès aux loisirs parfois difficile pour les seniors

Un accès aux loisirs parfois difficile pour les seniors

Un accès aux loisirs parfois difficile pour les seniors

Certains ont renoncé au cinéma par manque de moyens.

Une étude a été menée auprès de clients de centres médico-sociaux. Beaucoup ont fait une croix sur les loisirs.

L’accès aux loisirs n’est pas chose aisée pour tous les seniors. C’est ce que révèle une étude réalisée par l’Association vaudoise d’aide et de soins à domicile (AVASAD), en collaboration avec la Chaire de l’UNESCO et le centre collaborateur OMS «ÉducationS & Santé». Parmi les thèmes abordés dans le questionnaire autoadministré auprès de 3280 personnes clientes de l’AVASAD et âgées de 65 à 80 ans, la satisfaction la plus faiblement exprimée concerne les loisirs encore possibles (58 %) ou l’offre d’activités dans la commune/quartier (42 %). Ainsi, environ 55 % des répondants ont totalement renoncé à aller au cinéma, au théâtre, à des concerts ou au musée, et même environ quatre clients des centres médico-sociaux (CMS) sur dix ne se promènent plus ou très rarement.

Visiblement, le manque de distractions et de lien social pèse. Quatre répondants sur dix déclarent se sentir seuls ou déprimés. Ce sont essentiellement l’état de santé et le fait de vivre seul qui influencent les résultats. Il n’y a par contre que peu de différences entre genres, âges, ou lieux d’habitation.

Malgré les difficultés les obligeant à recourir au CMS, environ trois quarts des sondés estiment encore disposer d’une santé suffisante pour avoir des activités physiques, sociales ou de loisirs. Par contre, plus d’un quart (26 %) n’en ont pas toujours la capacité financière et surtout, pour six répondants sur dix, c’est l’accès général à l’information (ou sa compréhension) qui constitue un obstacle de taille pour agrémenter leur vie. Pas moins de 44 % souhaiteraient savoir utiliser internet et les réseaux sociaux, et témoignent ainsi d’une fracture numérique palpable, particulièrement dans les foyers les plus modestes. On constate également que près de deux tiers des répondants estiment avoir besoin d’être mieux informés, de savoir trouver l’information et identifier sa pertinence pour leur situation ou celle d’un proche.

Concernant les autres thématiques, les sondés se déclarent globalement satisfaits à très satisfaits de leur logement (92 %), des prestations du CMS (87 %), de l’accès aux soins (82 %) et de leurs relations familiales (81 %). Leur satisfaction est plus modérée au sujet de l’accès aux commerces (79 %), aux transports (79 %) et aux services administratifs (73 %), ainsi que par rapport à leurs relations sociales (72 %) et à leur situation financière (70 %).

Abonnez-vous au Journal de Morges

Abonnez-vous !

Afin d'avoir accès à l'actualité de votre région au quotidien, souscrivez un abonnement au Journal de Morges. S'abonner, c'est soutenir une presse de qualité et indépendante.