Trois séances pour les malentendants – journaldemorges Trois séances pour les malentendants
Signaler une erreur
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Trois séances pour les malentendants

Trois séances pour les malentendants

Chanaz Sibaï et Dominique Loparco espèrent attirer davantage de cinéphiles, tous niveaux d’audition confondus. Photo: Philippoz.

Le cinéma Odéon diffuse des films en version française sous-titrée afin de faciliter leur visionnage par tous les publics. De telles projections sont relativement rares dans le pays.

Pour les quelque 10'000 personnes sourdes et les 800'000 malentendantes vivant en Suisse, aller au cinéma peut parfois s’apparenter à un parcours du combattant. Notamment parce qu’à ce jour, aucune loi n’oblige les diffuseurs à fournir des sous-titres aux salles de cinéma ni ces dernières à en projeter durant les séances. «On part du principe que ces petites lignes en bas de l’écran agaceront les spectateurs, estime Dominique Loparco. Mais pour les personnes sourdes, elles sont indispensables afin de pouvoir suivre les dialogues. Et pour les malentendantes, cela peut représenter un appui très précieux.»
Contenu Bloque

Envie de lire la suite ?

L'information vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Derrière les articles de ce site, il y a une équipe de journalistes et de photographes dont le métier est de vous informer sur l'actualité de notre région. S'abonner pour lire ces articles, c'est soutenir un journalisme indépendant et ancré dans sa région.