Sur les traces du falotier des temps modernes – journaldemorges Sur les traces du falotier des temps modernes
Signaler une erreur
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Sur les traces du falotier des temps modernes

Sur les traces du falotier des temps modernes

Christophe Rigolet travaille depuis 22 ans aux services électriques de la Ville de Morges. En fin d’année, c’est lui qui est chargé d’installer les décorations de Noël dans les rues de la Coquette. Photo: Nicolet

Comme quelques passants chanceux, j’ai pu assister à l’installation des éclairages de Noël, visiblement très appréciés. Un «job» comme un autre pour Christophe Rigolet... avec un brin de magie en plus.

C’est pile un mois avant Noël que je rejoins Christophe Rigolet à l’entrée de la Grand-Rue, «côté temple», pour assister à la pose des décorations lumineuses qui égaient les allées et venues des passants durant les Fêtes. Comme quelques-uns parmi vous sans doute, j’avais jusqu’ici constaté leur apparition comme par magie, un beau jour en me promenant au centre-ville. Cette fois, je m’apprête donc à découvrir les secrets de leur mise en place. «Quand tout est bien préparé, il n’y a pas besoin d’être Einstein pour s’en sortir!», plaisante d’entrée l’employé aux services électriques de la Ville depuis 22 ans.
Contenu Bloque

Envie de lire la suite ?

L'information vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Derrière les articles de ce site, il y a une équipe de journalistes et de photographes dont le métier est de vous informer sur l'actualité de notre région. S'abonner pour lire ces articles, c'est soutenir un journalisme indépendant et ancré dans sa région.