Saison à oublier pour les piscines

Saison à oublier pour les piscines

Avec des pluies incessantes et un thermomètre qui ne grimpe pas, le temps n’est pas favorable pour s’adonner aux joies de la baignade. À l’approche de la rentrée, les gérants des piscines de la région boivent déjà la tasse.

Le bilan intermédiaire de la saison estivale 2021 des sites aquatiques semble sans appel. «Au 2 août 2021, 50'099 visiteurs ont fréquenté la piscine communale de Morges. Cela représente une baisse d’environ 35% des entrées par rapport à 2018 et 2019. Nous pouvons aujourd’hui déjà nous attendre à une perte financière supérieure à 100’000 francs», constate Laetitia Bettex, municipale à Morges en charge des sports. Sa principale explication: un temps médiocre. «On ne compte plus les jours de pluie et de froid depuis l’ouverture en mai».

La crainte du Coronavirus de l’an dernier avait empêché de faire le plein des piscines. Cette année, c’est une triste météo qui plombe l’ambiance aux abords des bassins. Pourtant, les mesures sanitaires accueillantes, sans obligation de port du masque dans les espaces extérieurs, annonçaient une saison de reprise pour les piscines de la région. Or, le ciel n’arrive pas à rester dégagé suffisamment longtemps. Le chaud n’arrive pas à s’installer.
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.