Recherche médecin désespérément

Recherche médecin désespérément

Amélie Farron, Pascale Baumann et Alice Bennani viennent d’ouvrir leur cabinet à Morges. Photo: Grieu

La ville compte seize médecins généralistes. Seuls deux peuvent prendre de nouveaux patients. Une situation qui ne date pas d’aujourd’hui.

Imaginez une personne qui déménage. Elle se rend au contrôle des habitants de sa nouvelle commune, se familiarise avec les commerces du coin, puis, un beau matin, la grippe se manifeste.
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.