Quatre ans pour trafic de drogue et rodéo routier

Quatre ans pour trafic de drogue et rodéo routier

Photo: (KEYSTONE/Jean-Christophe Bott)

Morges – Le Tribunal fédéral a rejeté le recours d’un homme arrêté en décembre 2018 sur l’autoroute A1 Genève-Lausanne alors qu’il transportait près de 30 kilos de marijuana.

Le 24 décembre 2018 au matin, le recourant circulait à 138 km/h entre Allaman et Morges-Ouest (VD). À proximité de l’échangeur d’Ecublens, une voiture de gendarmerie lui a fait signe de ralentir. L’homme a alors percuté cette dernière avec son puissant SUV. Mais un pneu crevé l’a contraint à s’arrêter. Les policiers ont tiré à trois reprises avant de pouvoir le maîtriser.

Une douzaine d’alias

La fouille a révélé que le SUV avait été volé en Espagne et qu’il contenait 27,25 kilos bruts de marijuana. Les enquêteurs ont aussi trouvé dans le smartphone de ce vendeur de voitures actif en Italie une vidéo représentant la décapitation d’une femme. Des recherches à l’étranger ont révélé qu’il était connu sous une douzaine d’alias et qu’il avait été condamné à plusieurs reprises.

Dans un arrêt publié mercredi, le Tribunal fédéral rejette le recours. Il relève que le condamné n’a cessé de se contredire, au cours de l’enquête, aux débats de première instance et encore en appel. Sa version des faits ne permet donc pas de remettre en question la mise en danger de la vie d’autrui retenue par la justice vaudoise.

Danger de mort

Pour les juges fédéraux, les policiers se sont bel et bien trouvés en danger de mort imminent lorsque le recourant a percuté violemment et volontairement leur véhicule. Seule l’habileté de l’agent au volant a permis d’éviter un drame.

La peine prononcée ne prête pas le flanc à la critique vu le cumul d’infractions – mise en danger de la vie d’autrui, représentation de la violence, usage abusif de plaques, infraction et contravention à la loi sur les stupéfiants. Les antécédents de l’auteur et le déni constant dénotent en outre un « enracinement manifeste dans la délinquance. »

Abonnez-vous au Journal de Morges

Abonnez-vous !

Afin d'avoir accès à l'actualité de votre région au quotidien, souscrivez un abonnement au Journal de Morges. S'abonner, c'est soutenir une presse de qualité et indépendante.