On l’appelle «Monsieur de la Coop» – journaldemorges On l’appelle «Monsieur de la Coop»

On l’appelle «Monsieur de la Coop»

On l’appelle «Monsieur de la Coop»

Jean-Jacques Fessler est devenu, au fil des années, une figure du centre commercial des Charpentiers à Morges. Tout le monde le connaît, mais peu savent réellement qui il est. Rencontre avec ce marchand d’optimisme.

«J’écoute les gens de la rue.» C’est ainsi que Jean-Jacques Fessler décrit son activité. Celui qui, il y a de ça environ deux décennies, avait offert à l’auteure de ces lignes un petit ramoneur à piquer dans les plantes afin de réconforter la timidité d’une enfant fortement impressionnée par cette longue barbe, est devenu au fil du temps une figure incontournable de Morges.
Contenu Bloque

Envie de lire la suite ?

L'information vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Derrière les articles de ce site, il y a une équipe de journalistes et de photographes dont le métier est de vous informer sur l'actualité de notre région. S'abonner pour lire ces articles, c'est soutenir un journalisme indépendant et ancré dans sa région.