Nouvelle série d’escroqueries par les traqueurs de boîtes aux lettres

Nouvelle série d’escroqueries par les traqueurs de boîtes aux lettres

Photo: Guinnard/24heures

La Police cantonale vaudoise signale une recrudescence des escroqueries par faux ordres de virements bancaires.

Depuis la mi-juin 2021, une quinzaine de cas d'escroqueries de type Zairean Connection ont été constatés sur le Canton de Vaud. Parmi elles, cinq escroqueries ont occasionné un préjudice total de plus de 200 000 francs, tandis qu'une dizaine de tentatives portaient sur quelque 1.1 million de francs.

Le mode de fonctionnement est toujours identique: les escrocs volent dans les boîtes aux lettres et dans les boîtes postales des enveloppes adressées aux établissements bancaires contenant des ordres de paiement. Puis, par divers procédés, sur ces documents, ils modifient ou changent les coordonnées du bénéficiaire, par exemple en remplaçant l’ordre de paiement original par un autre en leur faveur.

Les fonds sont ainsi détournés de leur destinataire initial et sont virés sur le compte bancaire ou postal géré par un complice ou par une autre personne sous l’influence ou le contrôle de ces escrocs. Le montant de la fraude peut être considérable. Les victimes ne constatent la fraude qu’à réception d’un rappel de paiement ou après consultation de leurs relevés de compte. À ce stade, l’argent n’est en principe plus récupérable, ayant déjà été débités.

La Police cantonale recommande vivement à la population de ne pas recourir pour les courriers importants aux boîtes aux lettres et aux boîtes postales installées dans la rue. Il faut impérativement déposer les enveloppes destinées au trafic des paiements à l'intérieur des bâtiments de la Poste ou des établissements bancaires, idéalement directement au guichet. Cette façon de procéder évite ainsi tout risque de se faire dérober des documents.
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.