Morges comme exemple pour mieux protéger le paysage

Morges comme exemple pour mieux protéger le paysage

Dans une ville comme Morges, un équilibre entre la densification et les espaces arborisés est déterminante dans la lutte contre les dérèglements climatiques. Photo: Keystone-Gilliéron

Le Canton met en consultation l’avant-projet de loi sur la protection du patrimoine naturel et paysager. Les Communes auront un grand rôle à jouer, à l’image de Morges, citée en exemple.

«Aux arbres, citoyens, une armée de roseaux, un monde pour demain!» La conseillère d’État Béatrice Métraux aurait pu puiser dans le répertoire musical de Yannick Noah pour présenter son avant-projet de loi sur la protection du patrimoine naturel et paysager. Car ce que nombre de chansons ou de slogans de manifestants tournent en bouclent depuis des années vont bientôt être mis en musique de manière concrète sur la playlist du Canton. «Ce sont des mesures très techniques, qui doivent permettre de consolider les pratiques actuelles et surtout d’être en phase avec les enjeux de la préservation de la nature et la lutte contre les changements climatiques.»
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.