«Monsieur giratoire» tire sa révérence – journaldemorges «Monsieur giratoire» tire sa révérence

«Monsieur giratoire» tire sa révérence

«Monsieur giratoire» tire sa révérence

Il a été le «Monsieur Services Industriels» de la Ville de Morges durant un quart de siècle. Alain Jaccard, qui fêtera ses 65 ans à la fin de l’année et qui a tiré sa révérence hier revient sur 25 ans d’une carrière dévouée durant laquelle il a pu observer de nombreuses évolutions.

Il n’a pas vu le jour dans le district, mais cette région est tout de même devenue la sienne. Né à Estavayer-le-Lac, Alain Jaccard a d’abord grandi en Valais, où il a effectué toute sa scolarité obligatoire avant de suivre ses parents à Saint-Prex. Il a alors quinze ans, mais n’a pas fini de bouger. «J’ai vraiment pas mal bourlingué professionnellement, sourit celui qui, enfant, rêvait d’être pilote d’avion. Mon père m’a dit que pour réaliser cet objectif, je devais être ingénieur. J’ai donc étudié pour et suis rentré dans l’armée afin de devenir pilote militaire.»
Contenu Bloque

Envie de lire la suite ?

L'information vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Derrière les articles de ce site, il y a une équipe de journalistes et de photographes dont le métier est de vous informer sur l'actualité de notre région. S'abonner pour lire ces articles, c'est soutenir un journalisme indépendant et ancré dans sa région.