L’original solitaire chérit la simplicité

L’original solitaire chérit la simplicité

Christian Genton aime les petits plaisirs de la vie, notamment se retrouver avec quelques amis dans son salon sous les combles où se trouve un fameux bar à whiskies single malt. Photo: Dupasquier

Le rebouteux et artisan Christian Genton a plus d’une corde à son arc. Rencontre avec un autodidacte confirmé à l’esprit cartésien.

Un verre de whisky single malt, un cigare, une bonne conversation et un disque de Johnny Cash, mêlé au bruit de la pluie qui tombe. Et c’est à peu près tout. Christian Genton aime les plaisirs simples, même si lui-même est – sans conteste – un original. «Ma mère disait de moi que j’étais spécial, se rappelle-t-il. J’ai toujours été un solitaire. Je compte mes vrais amis sur les doigts de la main, mais je reste un bon vivant!»
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.