Les seniors, une affaire communautaire

Les seniors, une affaire communautaire

Le comité de l’organisation Soleil d’Automne: Anna Cottini, Corinne Borboen, Annette Perreaud, Josiane Tille. (Manque Michèle Reymond). Photo: Dupasquier

Dans les communes du district, des citoyens font preuve d’altruisme et d’imagination pour prendre soin de leurs aînés.

Il serait quasi impossible de toutes les lister. Les associations destinées à améliorer la qualité de vie des aînés sont légion dans le district. À la clef, des programmes d’activités variées, fruit de l’investissement de quelques personnes dévouées. Et il y en a pour à peu près tous les goûts: des traditionnelles tables d’hôtes, aux randonnées douces et aux lotos, en passant par la gymnastique urbaine, les conférences ou la Zumba.

On le remarque rapidement, ce type de bénévolat est souvent une affaire de femmes. Elles sont d’ailleurs cinq d’entre elles à gérer l’organisation Soleil d’Automne, fondée il y a plus de 5o ans et qui couvre actuellement les communes d’Echandens et de Denges. «Celles-ci nous versent une somme d’argent que nous sommes libres d’utiliser comme bon nous semble pour occuper les personnes âgées, indique Corinne Borboen, la présidente. On essaie de garder un rythme de deux sorties par mois.» Se calquant sur le calendrier scolaire, la prochaine activité devrait être une brisolée en Valais, pour autant que la situation sanitaire le permette.
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.