Les recrues commencent en télétravail et dans le flou

Les recrues commencent en télétravail et dans le flou

Thomas von Kaenel a tenté tant bien que mal de se connecter en ce début de semaine. Lucas Annen met à profit les heures perdues pour parfaire sa condition physique.

Ce lundi devait être le grand début de leurs aventures militaires. Au final, cela a davantage ressemblé à une journée de congé. Trois jeunes de la région racontent leur situation à l’aube d’une école de recrues forcément inédite.
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.