Le voyageur qui aimait son terroir

Le voyageur qui aimait son terroir

Photo: Bovy

Enfant du district et visage bien connu dans la région, Blaise Hofmann a porté tour à tour les casquettes de journaliste, écrivain, enseignant, poète, berger, est un amoureux inconditionnel des voyages. Ce qui ne l’empêche pas de rester attaché à sa terre natale, qu’il cultive désormais.

Lorsqu’on tape son nom dans les archives du Journal de Morges, on trouve des dizaines de résultats. Et pour cause, le natif de Villars-sous-Yens s’est toujours investi dans le district. Que ce soit petit, en participant au tir des enfants de l’Abbaye du village ou lors de course de VTT, puis ado sur les terrains de foot du coin, à Lonay et Étoile Tolochenaz notamment. C’est là qu’il a rencontré David Busset, celui qui est aujourd’hui encore l’un de ses meilleurs amis. «Blaise et le sport c’est une longue histoire, raconte-t-il. Son surnom c’est ‘‘mollet’’, car les siens sont assez proéminents. Il a une force de caractère impressionnante dans l’effort. Et même dans notre belle jeunesse, les lendemains de grosses soirées, il allait courir pendant que nous, on préférait s’affaler dans le canapé.»
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.