Le Tribunal cantonal va grandir sur une bouteille de Servagnin – journaldemorges Le Tribunal cantonal va grandir sur une bouteille de Servagnin

Le Tribunal cantonal va grandir sur une bouteille de Servagnin

Le Tribunal cantonal va grandir sur une bouteille de Servagnin

Cérémonie de début de la construction de l’extension du Tribunal cantonal vaudois, jeudi 14 avril 2022. Laurence Cretegny, Eric Kaltenrieder, Nuria Gorrite, ARC Jean-Bernard Sieber

Les autorités vaudoises au grand complet ont ouvert officiellement ce matin le chantier de construction de l’extension du Tribunal cantonal et de rénovation du bâtiment existant sur le site de l’Hermitage, à Lausanne.

Une touche mrogienne a marqué la cérémonie avec la présence du trio Eric Kaltenrieder (président du TC), Nuria Gorrite (présidente du Conseil d’Etat) et Laurence Cretegny (présidente du Grand conseil), tous trois ayant glissé une caisse contenant notamment une bouteille de Servagnin lors de la pose de la première pierre ce jeudi.

Le 14 avril 1803, le Canton de Vaud entrait dans la Confédération et ses députés tenaient leur première assemblée. En référence à ce jour historique, le Parlement vaudois reconstruit a été inauguré le 14 avril 2017 et le Château cantonal restauré le 14 avril 2018. C’est aujourd’hui au tour du Tribunal cantonal d’être à l’honneur. Les trois pouvoirs institutionnels sont ainsi unis symboliquement par une date marquante et par la restauration de leurs édifices emblématiques. En effet, une délégation du Conseil d’État composée de la présidente et du chef du département en charge des constructions, le président du Tribunal cantonal et la présidente du Grand Conseil ont pris la parole au cours de la cérémonie qui réunissait une centaine d’invités.

Le chantier de construction de l’extension du Tribunal cantonal et de rénovation du bâtiment existant a débuté ainsi il y a quelques jours sur le site de l’Hermitage. Les premiers travaux sont consacrés au prélèvement et au tri des terres polluées par des dioxines et des furanes. La couche superficielle doit être évacuée en décharge puis traitée spécifiquement. Les couches sous-jacentes peuvent être réutilisées pour les remblais suivant leur degré de contamination. Des analyses seront effectuées à mesure de l’avancée du terrassement.

La rénovation de l’aile est a commencé parallèlement et le parking actuel est en cours de démolition partielle. Ces travaux qui devraient se poursuivre jusqu’au printemps 2023 visent à améliorer l’enveloppe thermique du bâtiment inauguré en 1986, renouveler ses aménagements intérieurs et les articuler avec la nouvelle extension. La construction proprement dite de celle-ci, à partir d’une structure radiale alliant bois vaudois et béton recyclé, devrait s’achever au printemps 2024. La seconde étape prévoit la rénovation des ailes ouest et sud, l’assainissement énergétique des façades et la végétalisation de la toiture existante jusqu’au printemps 2025.

«Ainsi nos institutions seront bientôt toutes rafraîchies, soignées dans leurs murs avec le respect qu’elles méritent et que la solidité financière du Canton permet de leur témoigner», a commenté lors de la cérémonie le conseiller d’État Pascal Broulis, en charge des constructions de l’État.

Abonnez-vous au Journal de Morges

Abonnez-vous !

Afin d'avoir accès à l'actualité de votre région au quotidien, souscrivez un abonnement au Journal de Morges. S'abonner, c'est soutenir une presse de qualité et indépendante.