Le patrimoine naval enfin à l’honneur

Le patrimoine naval enfin à l’honneur

Le conservateur de la Fondation Bolle Salvatore Gervasi, Sébastien Godard et Yves Ryncki. À droite, un cliché d’époque et un chantier actuel. Cornut

Discrets et méconnus, les constructeurs navals n’en sont pas moins les gardiens d’un artisanat régional riche en histoire. Une exposition les met en lumière.

«Les chantiers navals, un patrimoine en péril?» C’est la question posée par l’Expo Fondation Bolle, qui ouvre ses portes aux curieux jusqu’au 13 juin 2021 dans le bâtiment de la Rue Louis-de-Savoie. La problématique est bel et bien d’actualité, à une époque où les constructeurs sont toujours moins nombreux à travailler au bord du Léman, la faute à une pression immobilière de plus en plus forte. Alors pour combien de temps encore le métier pourra s’exprimer et dans quelles conditions?

Des esquisses de réponse sont données par trois axes à l’Expo Fondation Bolle. Chacune des pièces du musée offre en effet une dimension différente liée aux chantiers navals, à commencer par une salle reconvertie en véritable atelier pour l’occasion.
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.