Le parlement des jeunes cultive les échanges – journaldemorges Le parlement des jeunes cultive les échanges
Signaler une erreur
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Le parlement des jeunes cultive les échanges

Le parlement des jeunes cultive les échanges

Laura Pusztaszeri, Raquel Martins et Paul Kupper. Cornut

Mis à mal par la pandémie, le Parlement des jeunes ne baisse pas les bras et continue de s’investir pour affronter les défis de demain.

Fondé en 2011 à Morges, le Parlement des jeunes lutte pour survivre. Rassemblant une douzaine de membres âgés de 13 à 25 ans, l’institution a dû faire face à une série de départs en lien avec l’épidémie. «On a perdu plusieurs membres dès l’interdiction de se rassembler. Sans parler de ceux qui se sont démotivés au fil du temps», déclare la présidente du Parlement Laura Pusztaszeri, qui se réjouit de retrouver les réunions non virtuelles.
Contenu Bloque

Envie de lire la suite ?

L'information vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Derrière les articles de ce site, il y a une équipe de journalistes et de photographes dont le métier est de vous informer sur l'actualité de notre région. S'abonner pour lire ces articles, c'est soutenir un journalisme indépendant et ancré dans sa région.