Le dur équilibre des enclassements

Le dur équilibre des enclassements

Tout le monde souhaite voir son enfant aller à l’école la plus proche de son habitation, mais tout n’est pas si simple. Photo: Bovy

À la prochaine rentrée, plusieurs enfants du village seront scolarisés à Romanel-sur-Morges. Une décision qui suscite l’incompréhension chez les parents.

Tout commence par un problème de voiture. Le 2 mai, une famille de réfugiés qui habite Echichens et préfère garder l’anonymat, reçoit un courrier de l’Établissement primaire Morges Est l’informant d’une nouvelle peu réjouissante:
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.