Le district, exemple cantonal

Le district, exemple cantonal

La gravière des Délices et les MBC sont des pionniers depuis 2016. Photo: Nasel

Alors que le canton veut être exemplaire sur le transport des marchandises, la région a un train d’avance.

L’objectif cantonal est clair: organiser un trafic de marchandises de manière efficace et durable, profitant à l’économie et aux emplois tout en préservant le climat et la qualité de vie de la population. C’est ce qu’a annoncé le Conseil d’État vaudois le 20 mai dernier par l’intermédiaire de sa présidente Nuria Gorrite. Un réel enjeu pour le canton, d’autant plus que ce trafic génère 11% des émissions de CO2 produites par la mobilité.

L’État souhaite donc aider les trains à se multiplier afin d’abandonner de plus en plus la route. Et ce même si le transport de marchandises relève très majoritairement du secteur privé. «L’État peut et doit mettre en place les conditions-cadres permettant à ce secteur essentiel à nos vies de bien fonctionner, tout en réduisant ses nuisances», a annoncé la présidente du Conseil d’État.
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.