Lavigny met en lumière les «proches aidants méconnus» – journaldemorges Lavigny met en lumière les «proches aidants méconnus»

Lavigny met en lumière les «proches aidants méconnus»

Lavigny met en lumière les «proches aidants méconnus»

Céline Ribaux et Stéphane Gabriel sont en couple et vivent tous les deux dans un foyer de l’Institution de Lavigny. Photo: Martin.

L’institution veut attirer l’attention sur les aidants «informels» et sur les parents vieillissants qui ne peuvent plus s’occuper de leurs enfants.

Céline Ribaux et Stéphane Gabriel ont appris à se connaître pendant l’un des voyages de l’Institution de Lavigny. Tous deux domiciliés à Morges, dans l’un des foyers de cette structure qui accompagne les personnes souffrant d’un handicap, ils ne se sont plus quittés. Jusqu’à célébrer leur union en juillet 2021.

S’ils racontent aujourd’hui leur histoire, c’est que Céline Ribaux est aussi proche aidante informelle de son mari. Elle fait partie de ces «aidants méconnus», sur lesquels le Réseau Santé La Côte (RSLC) et l’Institution de Lavigny souhaitent attirer l’attention. «Quand il est question de proche aidant, on pense systématiquement à un statut officiel, alors qu’il y a parfois une simple notion d’accompagnement, une présence dans la vie de tous les jours», observe Kader Chalabi, directeur du Département d’hébergement socio-éducatif de l’institution.
Contenu Bloque

Envie de lire la suite ?

L'information vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Derrière les articles de ce site, il y a une équipe de journalistes et de photographes dont le métier est de vous informer sur l'actualité de notre région. S'abonner pour lire ces articles, c'est soutenir un journalisme indépendant et ancré dans sa région.