L’aquathermie coule de source

L’aquathermie coule de source

Le symbolique premier coup de pioche du projet EnerLac a été donné mercredi après-midi par les autorités. Photo: Bovy

D’ici la fin de l’année, le site de Medtronic devrait être entièrement chauffé grâce à l’eau du lac. Une première étape pour EnerLac, qui compte bien s’étendre.

La situation était aussi inoubliable que l’événement en lui-même. Mercredi après-midi, au cœur du camping de Morges, un attroupement de 25 personnes et même une table dressée pour un apéritif. «Ne vous inquiétez pas, le canton est au courant et a donné son accord», a lancé en préambule David Faehndrich, responsable vente Suisse romande pour Energie360. Les différentes parties prenantes étaient réunies pour le symbolique premier coup de pioche de ce réseau d’aquathermie, qui à terme chauffera la totalité du site de Medtronic à Tolochenaz. Une volonté du géant de la technologie médicale qui date. «Lorsque la multinationale est arrivée sur notre territoire en 1996, le bâtiment possédait déjà un toit végétalisé et des panneaux solaires, cela m’avait interpellé à l’époque, se souvient Andreas Sutter, municipal tolochinois. Dès lors, quand ce projet d’EnerLac nous a été présenté il y a environ dix ans, nous l’avons logiquement soutenu.»
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.