L’ami Alain était aussi votre grand témoin…

L’ami Alain était aussi votre grand témoin…

Alain Rouèche est décédé ce mardi 13 avril après avoir immortalisé la vie régionale pendant des décennies. Photo: Patrick Martin

Pendant des années, Alain Rouèche a posé un regard bienveillant sur les activités de la région caché derrière son appareil… S’il était basé à Nyon, il a couvert pendant de nombreuses années les petits et hauts faits de la vie morgienne et du Pied du Jura.

L’ami Alain s’en est allé ce mardi, rappelant au passage que le Covid-19 n’est pas une vue de l’esprit, mais une réalité qui cause encore des drames plus d’une année après le point de départ de cette crise qui n’en finit pas.

Si chaque décès amène son lot de RIP au bas des réseaux sociaux, il est frappant de voir à quel point cet homme qu’on pouvait trouver bourru au premier contact a d’un coup d’un seul suscité une vague de sympathie alors qu’il ne faisait pas vraiment partie de la race des exubérants.

Les hommages viennent principalement de la région nyonnaise et c’est bien normal puisque l’Ajoulot qu’il était avait posé ses valises «chez les 022» il y a belle lurette.

Un coin dans la légende

Mais son long compagnonnage avec le quotidien «24 heures» lui faisait faire le grand écart entre Nyon et Morges, pour couvrir chaque jour l’actualité de ce coin de pays et livrer ses photos de la galère, de l’Arboretum, du giron des jeunesses ou de la Fête de la Tulipe. Vous ne prenez peut-être pas toujours garde au nom de famille qui accompagne chaque légende d’une image, mais «A. Rouèche»… c’était lui!

Galère, élection ou abbaye, Alain Rouèche était aussi de tous les coups du district!

De prime abord, nos deux personnalités n’étaient pas faites pour se rencontrer, mais ça a collé direct entre lui et moi, le vieux et le jeune, les propos de comptoir sur le foot aidant à faire naître une complicité.

Qui a passé par tous les recoins du district, pour des scoops et d’autres histoires plus improbables, des meurtres et des dégustations de vacherin Mont-d’Or. Avec un peu d’arrogance pour le débutant que j’étais et que lui compensait par sa bienveillance.

Le Vaudois du PSG

Puis vinrent quelques reportages sur les traces des gardes suisses à Rome et notre sommet à nous: une pleine page sur le footballeur du LS Lorik Cana, qui nous a ouvert les portes du Parc des Princes de Paris, puis l’intimité de sa famille et les douceurs de la grand-mère.

Autant de souvenirs qui remontent à la surface, un œil triste, l’autre reconnaissant, presque envieux de ces bons moments passés ensemble. Qui me rappellent surtout à quel point les photographes sont précieux pour faire de nos journaux des témoins des petits et grands moments de la vie d’ici, comme Alain Rouèche l’a été dans ce petit coin de pays.

EN QUELQUES INSTANTANÉS

Ballens, le 20 juillet 2008,  Abbaye de Ballens (de g. à dr.): Alicia Lavanchy, Aude Jotterand et Evelyne Baudraz/ © Alain Rouèche
Ballens, le 20 juillet 2008, Abbaye de Ballens (de g. à dr.): Alicia Lavanchy, Aude Jotterand et Evelyne Baudraz/ © Alain Rouèche
Morges, le 11 juillet 2011, CP LS (de g. à dr.): présentation des nouveaux maillots par Jean-François Collet et Alain Joseph (2 patrons du LS) / © Alain Rouèche
Morges, le 11 juillet 2011, CP LS (de g. à dr.): présentation des nouveaux maillots par Jean-François Collet et Alain Joseph (2 patrons du LS) / © Alain Rouèche
Morges, le 15 mai 2013, mise à disposition du public des bulbes de tulipes exposées au parc de l'Indépendance/ © 24Heures/Alain Rouèche
Morges, le 15 mai 2013, mise à disposition du public des bulbes de tulipes exposées au parc de l'Indépendance/ © 24Heures/Alain Rouèche
Colombier-sur-Morges, le 24 juin 2013, Préparatifs de la fête cantonale des Jeunesses campagnardes vaudoises (de g. à dr.): Yann Lambiel, Philippe Leuba,  le pdt Jonas Tavel et Mat Rebeaud à l'heure de l'apéro   / © 24Heures/Alain Rouèche
Colombier-sur-Morges, le 24 juin 2013, Préparatifs de la fête cantonale des Jeunesses campagnardes vaudoises (de g. à dr.): Yann Lambiel, Philippe Leuba, le pdt Jonas Tavel et Mat Rebeaud à l'heure de l'apéro / © 24Heures/Alain Rouèche
Nyon, le 19.7.2003; Foot amical: Benfica Lisbonne - Sporting Lisbonne: le coup d'envoi a ?t? donn? par l'arbitre Philippe Leuba ? la l?gende du foot portugais Eusebio/ © A. Rouche
Nyon, le 19.7.2003; Foot amical: Benfica Lisbonne - Sporting Lisbonne: le coup d'envoi a ?t? donn? par l'arbitre Philippe Leuba ? la l?gende du foot portugais Eusebio/ © A. Rouche
Elections municipales 2001: citoyens dans l'isoloir. Un chien a accompagné son maître....
Elections municipales 2001: citoyens dans l'isoloir. Un chien a accompagné son maître....
Expulsion de la famille Jakupi: rentrée scolaire, le syndic a emmené les enfants à l'école, afin de dénoncer une décision de renvoi qu'il juge arbitraire. (de g. à dr.), la maman Bukurije, Erza, le papa Bajram avec Endi, le syndic de Morges Eric Voruz et Besfort....
Expulsion de la famille Jakupi: rentrée scolaire, le syndic a emmené les enfants à l'école, afin de dénoncer une décision de renvoi qu'il juge arbitraire. (de g. à dr.), la maman Bukurije, Erza, le papa Bajram avec Endi, le syndic de Morges Eric Voruz et Besfort....
Rome, le 4 avril 2006, Le hallebardier Vincent Kohler, d'Etoy, membre de la garde pontificale: dans la cour d'honneur de la garde pontificale/ © Alain Rouche
Rome, le 4 avril 2006, Le hallebardier Vincent Kohler, d'Etoy, membre de la garde pontificale: dans la cour d'honneur de la garde pontificale/ © Alain Rouche
Morges, le 15 août 2006,  Joseph Bader, vendeur de billets de loterie / © Alain Rouèche
Morges, le 15 août 2006, Joseph Bader, vendeur de billets de loterie / © Alain Rouèche
Morges, le 17 septembre 2006, Bivouac napoléonnien au Boiron: reconstitution de batailles/ © Alain Rouèche
Morges, le 17 septembre 2006, Bivouac napoléonnien au Boiron: reconstitution de batailles/ © Alain Rouèche
Mont-sur-Rolle, le 31 juillet 2006, Visite de Christoph Blocher pour la fête nationale: Christoph Blocher avec une bouteille de 'Blocher sur Rolle'/ © Alain Rouèche
Mont-sur-Rolle, le 31 juillet 2006, Visite de Christoph Blocher pour la fête nationale: Christoph Blocher avec une bouteille de 'Blocher sur Rolle'/ © Alain Rouèche
Abonnez-vous au Journal de Morges

Abonnez-vous !

Afin d'avoir accès à l'actualité de votre région au quotidien, souscrivez un abonnement au Journal de Morges. S'abonner, c'est soutenir une presse de qualité et indépendante.