L’accident de l’A1 a fait un mort à hauteur de Morges – journaldemorges L'accident de l'A1 a fait un mort à hauteur de Morges
Signaler une erreur
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

L’accident de l’A1 a fait un mort à hauteur de Morges

L’accident de l’A1 a fait un mort à hauteur de Morges

Le conducteur d’un scooter – âgé de 64 ans – n’a pas survécu à un choc avec une voiture mercredi après-midi sur l’autoroute A1 à hauteur de Morges, malgré l’intervention rapide des secours. Le trafic dans toute la région a été perturbé durant de longues heures, jusqu’en début de soirée.

Mercredi 3 aout 2022, vers 14h20, la Centrale vaudoise police (CVP) a reçu plusieurs appels signalant un accident entre une voiture et un scooter sur l’autoroute A1, chaussée lac, peu après l’entrée de Morges Est, à la hauteur de la gare de triage de Denges.  Les personnes sur place, dont un médecin, ont pratiqué un massage cardiaque jusqu’à l’arrivée du SMUR et d’une ambulance. Malgré cette intervention, le conducteur du scooter blanc, un Suisse de 64 ans domicilié dans la région lausannoise, est décédé sur les lieux de l’accident. Le conducteur de la voiture, une BMW grise immatriculée dans le canton de Genève, a été pris en charge par les enquêteurs et entendu sur les circonstances de cet accident. Il s’agit d’un Français de 40 ans, domicilié à Genève.

Afin de sécuriser les lieux et permettre l’intervention des secours puis pour les besoins du constat, la gendarmerie avec l’appui de SIERA et de la Police région Morges (PRM) a fermé l’autoroute à la hauteur d’Aubonne jusqu’à l’échangeur d’Ecublens. Les gendarmes ont par la suite évacué tous les véhicules se trouvant sur l’autoroute chaussée lac entre Aubonne et Morges. Une déviation a été mise en place sur les routes cantonales avec l’appui de la Protection civile vaudoise (PCI). Cette situation a provoqué d’importantes perturbations du trafic dans la région ainsi qu’un bouchon de plusieurs kilomètres sur l’autoroute entre Gland et Aubonne. Le trafic a pu être rétabli sur l’autoroute peu après 20h00.

Appel à témoins

Le Ministère public a été informé et la procureure de service, qui s’est rendue sur les lieux, a ouvert une instruction pénale afin d’établir les circonstances exactes de cet accident. Elle a ordonné qu’un constat d’accident complet soit effectué par les gendarmes de l’unité circulation.

Afin de déterminer les circonstances exactes de cet accident, la police lance un appel à témoin. Toute personne ayant vu le déroulement de cet événement ou susceptible de fournir des renseignements utiles est priée de prendre contact avec les enquêteurs de la Police cantonale vaudoise au 021 333 5 333 ou avec le poste de police le plus proche.

Cet accident a nécessité l’engagement de plus d’une dizaine de patrouilles de la gendarmerie et de la Police région Morges, du SMUR et d’une ambulance, du personnel de SIERA pour les fermetures de route avec l’appui de la PCI et la remise en état de la chaussée, de deux équipiers de l’ESU (équipe de soutien d’urgence) et des spécialistes de l’unité circulation de la gendarmerie vaudoise pour l’enquête et le relevé technique.

Abonnez-vous au Journal de Morges

Abonnez-vous !

Afin d'avoir accès à l'actualité de votre région au quotidien, souscrivez un abonnement au Journal de Morges. S'abonner, c'est soutenir une presse de qualité et indépendante.