La saison des pollens toujours plus intense et précoce

La saison des pollens toujours plus intense et précoce

© Chris Blaser.

Selon une étude de Swiss TPH, les changements climatiques ont un impact sur les allergies au pollen.

Mauvaise nouvelle pour les personnes souffrant du rhume des foins: en Suisse, la saison des pollens commence toujours plus tôt et s’avère plus intense d’année en année. Les changements climatiques sont en cause, révèle une étude.

L’augmentation des températures sur ces trente dernières années a considérablement influé sur le début, la durée et l’intensité de la saison des pollens, indique jeudi dans un communiqué l’Institut tropical et de santé publique suisse (Swiss TPH).

Pour au moins quatre espèces allergènes, la saison du pollen commence désormais plus tôt et se révèle plus forte et longue chez d’autres. Les personnes allergiques souffrent donc plus longtemps et les réactions sont plus vives.

20% de la population

Les allergies au pollen sont par ailleurs de plus en plus répandues. Aujourd’hui, 20% de la population suisse souffre du rhume des foins, contre seulement 1% il y a 100 ans, précise Swiss TPH.

L’enquête, réalisée en collaboration avec l’Office fédéral de météorologie et de climatologie (MétéoSuisse), est considérée comme la plus complète sur le sujet dans le pays.

Les chercheurs ont analysé les données relatives aux pollens, recueillies entre 1990 et 2020 dans les 14 stations de suivi en Suisse, et étudié les concentrations de pollen de 12 espèces de plantes différentes.

Le Swiss TPH va poursuivre ses recherches dans le domaine afin de mieux comprendre les effets du pollen sur la santé, qui pourraient se révéler bien plus sévères qu’imaginés.

Abonnez-vous au Journal de Morges

Abonnez-vous !

Afin d'avoir accès à l'actualité de votre région au quotidien, souscrivez un abonnement au Journal de Morges. S'abonner, c'est soutenir une presse de qualité et indépendante.