La musique envers et contre tout

La musique envers et contre tout

Florian Magnollay et Mélissa Duboux sont parés. Photo: Rempe

Malgré la pandémie et ses conséquences, le concours des solistes et petits ensembles de la côte est se déroulera au mois de mai.

Voilà plus d’une année qu’à peu près toutes les manifestations se sont éteintes. Reportées une fois, deux fois ou carrément annulées, celles qui sont la raison de vivre tant financière qu’humaine des sociétés locales ont disparu du paysage pour le plus grand regret de tous.

Mais certains font de la résistance. C’est le cas à Etoy où Florent Magnollay préside un comité de vaillants organisateurs qui devaient mettre sur pied le 88e giron des musiques de la côte est en 2020. «Autant vous dire que l’on est là-dessus depuis 2019, lance-t-il. Finalement il devrait se dérouler en 2022. C’est un laps de temps très très long avant de voir nos heures de travail récompensées.»
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.