La Municipalité a choisi « La Crique » – journaldemorges La Municipalité a choisi "La Crique"

La Municipalité a choisi « La Crique »

La Municipalité a choisi « La Crique »

Le projet "La Crique" ne deviendra pas une réalité cet été. Photo: DR

Après l’annonce de ne pas prolonger la convention avec le bar éphémère « La Coquette », la Municipalité de Morges a annoncé avoir choisi un nouveau projet, porté par quatre jeunes de la région et nommé « La Crique ». Cette nouvelle buvette verra le jour cet été.

Après l’annonce tombée cet après-midi, on attendait de pied ferme le nom des successeurs qui prendront place au Parc de l’Indépendance dès cet été. L’information de la Ville est arrivée peu après 16h30. Dans un communiqué, la Commune de Morges annonce avoir « fait son choix parmi trois dossiers de candidature » et « attribuer à La Crique le mandat d’exploitation de la buvette saisonnière du Parc de l’Indépendance. Le bail durera jusqu’à fin 2024 ».

La Crique sera donc la prochaine buvette éphémère. Monté par quatre jeunes issus de la région: Robin Moret, Charles Jenny, Timmy Cuellar et Yoann Pittet, le projet se veut « un lieu d’échange, d’entraide, de découvertes, de repos, de passage, et plus encore. Un lieu de vie pour toutes les générations, que chacun et chacune pourra librement s’approprier tout au long de l’été », détaillent les quatre hommes dans leur dossier de présentation.

Chacun-e doit pouvoir bénéficier de La Crique, y compris les sociétés locales. Dans ce sens, l’association mettra ce lieu à disposition de celles et ceux qui le souhaitent

Association La Crique

Les organisateurs précisent encore que La Crique sera « conçue autour d’une buvette en bois écologique et fonctionnelle. Une place de jeu, une table de ping-pong, une boîte à livres et des objets en libre service – tels que des jeux d’extérieurs ou des jeux de société – viendront notamment compléter l’offre. La mobilité douce sera favorisée par la création d’un atelier vélo hebdomadaire gratuit ainsi qu’un parking vélo avec borne de recharge ». Dès cet été, les nouveaux locataires des lieux souhaitent « proposer un concept d’exploitation qui réponde aux besoins de toute la population en favorisant la mixité intergénérationnelle et culturelle ».

Ce nouveau lieu se veut également disponible pour les sociétés locales. « Chacun-e doit pouvoir bénéficier de La Crique, y compris les sociétés locales, peut-on lire dans le dossier de présentation. Dans ce sens, l’association mettra ce lieu à disposition de celles et ceux qui le souhaitent. Vous êtes une professeure de dessin et souhaitez proposer un cours sur le Deck de La Crique? Vous, c’est le yoga? Le club d’échec de la région? La Crique accueillera volontiers vos événements. »

Et de conclure : « Au travers d’un aménagement convivial, d’une offre de restauration séduisante, ainsi que d’animations culturelles et sociales variées, nous souhaitons que la place Louis-Soutter se transforme en un espace bienveillant ».

Dans son communiqué, la Municipalité dit avoir été convaincue par « une offre variée, tant pour le jeune public que les seniors, basée sur deux axes: culturel et social. [La Crique] fait ainsi le choix d’une ligne privilégiant les échanges et la mixité, avec un concept d’exploitation durable ».

Abonnez-vous au Journal de Morges

Abonnez-vous !

Afin d'avoir accès à l'actualité de votre région au quotidien, souscrivez un abonnement au Journal de Morges. S'abonner, c'est soutenir une presse de qualité et indépendante.