La maternité de Morges radieuse face à la crise

La maternité de Morges radieuse face à la crise

La maternité de Morges dénombre un boom des naissances, à l’opposé du CHUV. Photo: EHC

La pandémie a entraîné une légère baisse du taux de natalité en Suisse. Pourtant, sur la Côte, le nombre de naissances est à la hausse.

Tandis que le mot «baby-crash» clignote de tous les côtés depuis les débuts de la pandémie, fait les gros titres de la presse mondiale, et que les pays s’inquiètent de voir leur taux de natalité dégringoler, les maternités de La Côte – Morges particulièrement – semblent passer comme chat sur braise sur le phénomène. Par ailleurs, même s’il peut paraître anecdotique, l’un des premiers indicateurs de cette prospérité a été la pléthore d’avis de naissance publiés dans les colonnes du Journal de Morges depuis le début de l’année.
Pourtant, l’Histoire nous l’apprend, la courbe a tendance à chuter dans l’année qui suit une crise majeure, qu’elle soit due à une guerre ou à une épidémie. Au CHUV, une légère baisse des naissances a ainsi été observée, de l’ordre de -5 à -6% sur les quatre premiers mois de 2021. Des chiffres qui s’alignent sur les statistiques nationales (on dénombre 27 977 naissances de janvier à avril 2020, contre 26 530 durant les quatre premiers mois de 2021).
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.