La galère restera à Morges – journaldemorges La galère restera à Morges

La galère restera à Morges

La galère restera à Morges

D’après une étude menée autour du Léman, les rives morgiennes sont les plus propices à accueillir la galère durablement. La Municipalité soutient le projet dans son principe.

Ballotée par les vagues, elle jouit d’un panorama imprenable sur les promeneurs qui longent les quais de Morges. La galère «La Liberté» a beau être immobile et sembler imperturbable, elle suscite néanmoins une grande agitation en coulisses, où l’association qui porte son nom se démène pour lui trouver un avenir... et un amarrage à quai. Car la présence d’un ponton est une condition indispensable pour garantir un futur à l’embarcation; selon les plans de l’Association Lémanique Galère La Liberté, l’exploitation du navire – à l’arrêt depuis 2017 – ne serait rentable qu’à condition de pouvoir y organiser des événements à quai tout au long de l’année.
Contenu Bloque

Envie de lire la suite ?

L'information vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Derrière les articles de ce site, il y a une équipe de journalistes et de photographes dont le métier est de vous informer sur l'actualité de notre région. S'abonner pour lire ces articles, c'est soutenir un journalisme indépendant et ancré dans sa région.