La facette épistolaire d’un Aubonnois en or – journaldemorges La facette épistolaire d'un Aubonnois en or
Signaler une erreur
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

La facette épistolaire d’un Aubonnois en or

La facette épistolaire d’un Aubonnois en or

Bernard Studer est un féru de lecture et possède une belle bibliothèque chez lui, à Aubonne. Photo: Meylan/VQH

Établi à Aubonne depuis plus de cinquante ans, l’ancien directeur d’école et fondateur du ciné-club, qui a également présidé le Conseil communal, dévoile ses souvenirs de jeunesse dans un recueil de lettres à ses parents. Une plongée dans le Vienne des années 60.

Il a beau être né et avoir grandi à Lausanne, Bernard Studer est peut-être devenu, au fil des ans, le plus Aubonnois des Aubonnois. «Je commence, oui…», sourit celui qui vient tout juste de souffler ses 80 bougies. Pourtant, à son arrivée dans le bourg il y a plus d’un demi-siècle, une partie des anciens ne lui avaient pas réservé le plus chaleureux des accueils. «Pour certains d’entre eux, ma femme et moi qui venions de la région lausannoise étions des étrangers», raconte-t-il.
Contenu Bloque

Envie de lire la suite ?

L'information vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Derrière les articles de ce site, il y a une équipe de journalistes et de photographes dont le métier est de vous informer sur l'actualité de notre région. S'abonner pour lire ces articles, c'est soutenir un journalisme indépendant et ancré dans sa région.