La douceur et la plume en remède

La douceur et la plume en remède

Sandy Garzoni vient de publier un livre dans lequel elle raconte comment elle a lutté contre sa maladie. Photo: Schwarb

Vers 23 ans, Sandy Garzoni découvre qu’elle est atteinte de psoriasis et d’arthrite psoriasique. Une maladie méconnue qu’elle combat par la médecine, mais aussi en s’écoutant plus.

«Cela m’a appris beaucoup de choses.» Avec le recul, c’est l’un des bilans que tire Sandy Garzoni de sa maladie. À 40 ans, c’est sans tabous que cette habitante de Bremblens parle de ce qu’on lui a diagnostiqué en 2004. Cette maladie, c’est le psoriasis, dont les symptômes se caractérisent par des plaques rouges sur le corps, le cuir chevelu ou même les ongles. Peut ensuite s’ajouter de l’arthrite qui, elle, s’attaque aux articulations. «On doit faire attention aux habits que l’on met, car certaines matières irritent beaucoup la peau, confie Sandy Garzoni. Pour les articulations, cela m’arrivait d’avoir de la peine à descendre les escaliers tellement mes genoux étaient touchés.»
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.