La Coquette aimerait être fixée sur son sort

La Coquette aimerait être fixée sur son sort

Le staff de la Coquette avec Blaise Hofmann, Bertrand Favre, Thierry Biéler, Jérémie Vitière, David Busset et Natalie Solliard. Photo: Grieu.

La buvette boucle son quatrième exercice sur une météo agitée et un succès renouvelé. Dans le doute aussi puisque la convention avec la ville arrive à échéance.

Fatigue et satisfaction. La drôle d’équipe qui a fait d’une vague idée un haut lieu culturel en quatre ans sort d’un été agité – avec plusieurs annulations dues au ciel – mais le plaisir d’avoir pu offrir une scène à de nombreux artistes et des moments d’une rare convivialité à un public toujours très présent.
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.