Les clubs service comme passerelle providentielle

Les clubs service comme passerelle providentielle

De gauche à droite, André Pontet (Enfants des 4 vents), Jacques Dessarzin (président du Kiwanis), Boris Gojanovic (Disa - SportAdo), Vincent Antonioli (Actions du Kiwanis) et Maxime Gervasi (Handicamp).

Le Kiwanis Club de Morges a vu ses activités se réduire l’an dernier mais pas son soutien aux associations régionales. Elles en ont d’ailleurs un grand besoin.
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.