Ils veulent faire décoller l’électrique

Ils veulent faire décoller l’électrique

Marc Umbricht (à gauche), Timothy Kriegers (à droite) et toute l’équipe de Pie Aeronefs développent des avions électriques. Photo: DR

Alors que la nécessité d’un monde plus vert se fait sentir, une entreprise du district tente d’appliquer cette tendance en créant des avions électriques.

Bien malin le promeneur qui, en se baladant à La Sarraz, pourrait deviner ce qui se trame dans les locaux de Pie Aeronefs. Créée en 2020, cette manufacture a une ambition bien précise: mettre en vente, d’ici 2026, des avions légers sans émission de carbone. À l’origine de cet audacieux objectif, un homme, Marc Umbricht. Ce Saint-Preyard passionné d’aviation et ingénieur aéronautique a travaillé comme pilote de ligne. «En évoluant dans le milieu, j’étais à même de me rendre compte ce qui fonctionnait ou non et surtout, ce qu’il faudrait changer pour répondre aux besoins du marché de demain», analyse celui qui est désormais président directeur général de sa société.


À l’électrique

Pour s’adapter aux enjeux de demain, c’est par l’électrique qu’il faudra passer selon Pie Aeronefs. «Le but est d’avoir des avions qui consomment moins, mais sont tout autant voire plus performants que les traditionnels à pistons», explique Timothy Kriegers, directeur général du marketing et sponsoring, également pilote de ligne.
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.