Ils tournent leur village en dérision

Ils tournent leur village en dérision

Rire de leur village, ils adorent ça et s’en donnent à cœur joie... pour le plus grand plaisir des autres habitants. Photo: A-C.B./Bovy

Depuis quelques mois, c’est la mode sur le réseau social Instagram. Des pages de mèmes fleurissent dans chaque village. Mais qu’est-ce qu’un mème et qui se trouve derrière? On vous raconte tout.

Si vous avez passé 30 ans, globalement vous n’avez peut-être jamais entendu parler du mot «mème». Alors qu’est-ce que cet étrange mot? C’est un concept très répandu sur Internet. Il s’agit de prendre une image ou une vidéo et de la détourner en y ajoutant un texte humoristique, puis de la partager. Selon la sensibilité de chacun, un mème fait rire, nargue ou tourne en dérision une situation, une décision politique ou une action quelconque.

Quel rapport avec le district me direz-vous? Et bien depuis quelques mois, les comptes qui se moquent des villages de la région naissent les uns après les autres. Nous avons réussi à réunir treize jeunes – mesures sanitaires obligent – par écrans interposés. Ils ont entre 16 et 24 ans et sont tous créateurs d’un profil de mèmes sur leur bled. Tenant à rester anonymes, ils prennent dans cet article le nom de leur commune.
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.