Ils ont redonné vie à la muse des trains

Ils ont redonné vie à la muse des trains

La fresque tolochinoise s’est offert une deuxième jeunesse, grâce au peintre Ivan Micello et au bédéiste Bernard Cosendai, alias Cosey. Photo: Philippoz

Postée sur la face est d’un hangar depuis 30 ans, la voyageuse du Santa Fe a retrouvé toute sa superbe grâce à un duo haut en couleur.

«Si je devais donner un nom à cette fresque, je crois que ce serait Le troisième train», sourit Cosey. En 1991, l’auteur de bande dessinée avait été mandaté par le Canton pour décorer un entrepôt situé entre les voies de chemin de fer et la sortie d’autoroute Morges-Ouest. Car depuis 2015, un règlement stipule que pour tous les bâtiments édifiés ou rénovés par l’État, un montant doit être réservé pour une intervention artistique au sein dudit bâtiment.
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.