Holcim peut creuser la colline, mais elle devra être comblée – journaldemorges Holcim peut creuser la colline, mais elle devra être comblée
Signaler une erreur
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Holcim peut creuser la colline, mais elle devra être comblée

Holcim peut creuser la colline, mais elle devra être comblée

La carrière du Mormont exploitée par le cimentier Holcim depuis les années 50. Il s’agit désormais d’une des carrières les plus importantes du pays, dont le Tribunal a reconnu l’importance économique, mais aussi la valeur paysagère du site dans lequel elle s’inscrit. Photo: Martin/VQH.

Les ONG et les défenseurs de la colline sont déboutés partiellement par le Tribunal fédéral. Holcim pourra étendre sa carrière, à la condition, historique, de combler l’immense gouffre.

Par Erwan Le Bec/24 Heures

L’emblématique colline du Mormont continue d’écrire l’histoire vaudoise. Non seulement le cimentier Holcim pourra continuer à faire avancer son front de taille, un nouveau volume gigantesque estimé à 2,8 millions de m3 de calcaire formant un mastodonte de vide de 200 m sur 600 m et profond de 70 m, mais ce vide, haut comme la tour Bel-Air, il faudra le combler.

Dans un arrêt daté du 21 décembre mais communiqué au public ce jeudi, le Tribunal fédéral a enfin rendu son verdict sur l’avenir d’une des plus grandes carrières du pays, qui fournit 20% du ciment utilisé en Suisse. L’extension de la Birette, combattue jusqu’en mars 2021 par la «ZAD de la colline», revêt bel et bien un intérêt national. Son permis d’exploiter et son plan d’extraction rentrent en force, laissant imaginer des travaux préparatoires dès cet été.
Contenu Bloque

Envie de lire la suite ?

L'information vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Derrière les articles de ce site, il y a une équipe de journalistes et de photographes dont le métier est de vous informer sur l'actualité de notre région. S'abonner pour lire ces articles, c'est soutenir un journalisme indépendant et ancré dans sa région.