Feux d’artifice: Gare aux accidents

Feux d’artifice: Gare aux accidents

Entre 2015 et 2019, environ 400 accidents liés aux feux d’artifice se sont produits lors des festivités du 1er août, soit une moyenne de près de 80 par an. Photo: Laurent Guiraud

À l’approche du 1er août, le Centre d’information pour la prévention des incendies (CIPI) rappelle ses conseils pour un maniement des feux d’artifice en toute sécurité. Ces engins pyrotechniques sont dangereux pour qui n’est pas attentif, au point de provoquer des dizaines d’accidents par année.

Entre 2015 et 2019, environ 400 accidents liés aux feux d’artifice se sont produits lors des festivités du 1er août, soit une moyenne de près de 80 par an. Au cours de ces cinq années, environ 35 % des accidents concernaient des brûlures, près de 25 % des lésions auditives, indique le CIPI mardi dans un communiqué.

Ces accidents sont essentiellement liés à la distraction, à un comportement inattentif et négligeant, souligne le CIPI. Il est primordial de placer les fusées sur des bâtons ou tubes de lancement bien stabilisés, et non pas des bouteilles, qui risquent de tomber, de contrôler l’allumage et de ne jamais les utiliser directement en main. Près d’un tiers des blessures concernent en effet les poignets, les mains ou les doigts.

Le Bureau de prévention des accidents (bpa) et la Suva s’associent au CIPI dans ces conseils. Ils sont au nombre de dix, que l’on retrouve notamment sur leurs sites internet. En Suisse, les feux d’artifice sont classés en quatre catégories de dangerosité. En cas d’achat, il faut donc commencer par se renseigner auprès des vendeurs, puis lire le mode d’emploi.

Puis, lors de l’utilisation, se rappeler que la température d’allumage d’un simple feu de Bengale dépasse déjà les 400 °C. Il est recommandé d’avoir de l’eau à proximité pour éteindre un feu ou refroidir des brûlures.

En fonction de l’engin pyrotechnique, il faut respecter une distance de sécurité de 40 à 200 mètres par rapport aux bâtiments, aux champs et aux lisières de forêt. Il est interdit d’allumer des feux d’artifice à proximité d’autres personnes. Fermer les lucarnes, les fenêtres et les portes est également important.

Penser aux animaux

Il est de plus absolument nécessaire de respecter les éventuelles interdictions de faire du feu décrétées par les autorités. Une vue d’ensemble nationale est disponible sur le site de l’Office fédéral de l’environnement (OFEV).

Le bruit est également nuisible pour les animaux. La protection suisse des animaux (PSA) rappelle que les animaux entendent mieux que les êtres humains et réagissent par la panique et la fuite aux détonations. Cela vaut également pour les animaux de rente et les bêtes sauvages.

Abonnez-vous au Journal de Morges

Abonnez-vous !

Afin d'avoir accès à l'actualité de votre région au quotidien, souscrivez un abonnement au Journal de Morges. S'abonner, c'est soutenir une presse de qualité et indépendante.