Dès vendredi, le masque, c’est fini! – journaldemorges Dès vendredi, le masque, c'est fini!

Dès vendredi, le masque, c’est fini!

Dès vendredi, le masque, c’est fini!

A partir du vendredi 1er avril 2022, les dernières mesures de l’Ordonnance Covid-19 pour situations particulières seront levées : l’obligation d’isoler les personnes infectées et l’obligation de porter un masque dans les transports publics et les établissements de santé.

La situation est revenue à la normale et la responsabilité principale des mesures de protection de la population incombe désormais aux cantons. Une phase de transition avec une vigilance et une réactivité accrues est indiquée jusqu’au printemps 2023. Le Conseil fédéral a fixé les objectifs et la répartition précise des tâches de cette phase dans un document de base, qui sera ouvert à la consultation jusqu’au 22 avril 2022.

Grâce à la forte immunisation de la population, il n’y a pas eu d’augmentation significative du nombre de patients Covid-19 dans les unités de soins intensifs ces dernières semaines, même si le nombre d’infections a de nouveau augmenté entre-temps. Une menace pour la santé publique est peu probable dans les mois à venir. Cependant, l’évolution ultérieure de la pandémie de Covid-19 ne peut pas être estimée de manière fiable. Le coronavirus Sars-CoV-2 ne disparaîtra probablement pas mais deviendra endémique; il faut s’attendre à ce qu’il y ait également des vagues saisonnières de maladies à l’avenir.

Phase de transition jusqu’au printemps 2023

La Confédération et les cantons prévoient une phase de transition jusqu’au printemps 2023, durant laquelle une vigilance et une réactivité accrues resteront nécessaires. Les structures doivent être maintenues dans la mesure où les cantons et la Confédération peuvent réagir rapidement aux nouveaux développements. Cela s’applique en particulier aux tests, à la vaccination, à la recherche des contacts, à la surveillance et à l’obligation de déclaration des hôpitaux.

Retour à la répartition normale des tâches entre la Confédération et les cantons

Avec le retour à la situation normale, la plupart des tâches liées à la lutte contre la pandémie de Covid-19 reviendront sous la responsabilité principale des cantons, comme le prévoit la loi sur les épidémies; En principe, les cantons sont chargés d’ordonner et de coordonner les mesures de lutte contre les maladies transmissibles. Le gouvernement fédéral a élaboré un document de base qui définit les objectifs et la répartition des tâches dans la phase de transition. Il est en concertation avec les cantons, les partenaires sociaux et les commissions parlementaires jusqu’au 22 avril 2022.

L’application SwissCovid est temporairement désactivée

Le Conseil fédéral a également décidé de désactiver temporairement l’application SwissCovid. Avec la levée de l’obligation d’isolement, les conditions préalables à une poursuite effective de l’application ne sont plus remplies. Cependant, le fonctionnement de l’application SwissCovid peut être repris rapidement si la situation épidémiologique l’exige. Par conséquent, les infrastructures informatiques nécessaires continueront d’être maintenues en arrière-plan. Les données des utilisateurs sur les systèmes fédéraux seront détruites.

Adaptations à l’Ordonnance Covid-19 3

Le Conseil fédéral a également décidé plusieurs adaptations à l’Ordonnance Covid-19 3. Cela comprend la suppression progressive du remboursement des tests répétitifs dans les camps et la facilitation de l’accès aux médicaments pour certaines personnes gravement immunodéprimées.

Abonnez-vous au Journal de Morges

Abonnez-vous !

Afin d'avoir accès à l'actualité de votre région au quotidien, souscrivez un abonnement au Journal de Morges. S'abonner, c'est soutenir une presse de qualité et indépendante.