Des nouveautés pour l’institution L’Espérance

Des nouveautés pour l’institution L’Espérance

Le syndic d’Etoy José Manuel Fernandez coupe le ruban avec Rebecca Ruiz. Photo: Bovy

Lundi 1er novembre, la fondation a inauguré ses nouvelles infrastructures. Un projet long de dix ans qui donne le sourire à ses occupants.

«L’espérance fait vivre.» C’est par ses mots de George Sand que la conseillère d’État Rebecca Ruiz a clôturé son discours lors de l’inauguration des nouveaux bâtiments de l’institution L’Espérance à Etoy.
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.