Des camions vibreurs vont sonder le sous-sol de la région

Des camions vibreurs vont sonder le sous-sol de la région

La société EnergeÔ, responsable du projet de géothermie à La Côte, effectuera des sondages entre Nyon et Montricher à l’aide de camions vibreurs. Ces machines fonctionneront pendant la nuit et pourraient perturber le sommeil du voisinage. Photo: Florian Cella.

Durant trois semaines, la société EnergeÔ effectuera des sondages entre Nyon et Montricher à l’aide de trois camions plutôt bruyants. Objectif: estimer le potentiel géothermique.

Ils seront trois à sillonner environ 40 kilomètres de petites routes durant les trois semaines à venir, en produisant un bruit équivalent à celui de chars d’assaut. Eux, ce sont les camions vibreurs désignés pour partir en campagne de prospection des ressources géothermiques dans un périmètre englobant 30 communes des districts de Nyon et Morges. En termes plus accessibles: «Il s’agit d’une échographie du sous-sol», simplifie Daniel Clément, directeur d’EnergeÔ, uns société basée à Vinzel.
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.