«Depuis le début, notre volonté c’est le local» – journaldemorges «Depuis le début, notre volonté c’est le local»
Signaler une erreur
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

«Depuis le début, notre volonté c’est le local»

«Depuis le début, notre volonté c’est le local»

En cinq ans, le comité a fait du Marché de Noël de Morges un rendez-vous attendu. Photo: Bovy

Débuté mercredi, le rendez-vous de fin d’année fête déjà ses cinq ans. Retour sur une belle histoire qui réserve encore des surprises.

C’est dans un lieu inhabituel, du côté de l’arsenal, que l’on retrouve Véronique Bornand-Sickenberg en train de plaisanter avec les monteurs des différentes infrastructures du Marché de Noël. «Ce local est libre jusqu’en début d’année prochaine. On a donc demandé à Adélaïde (ndlr: Zeyer, conservatrice du château et de ses musées) si on pouvait s’y installer pendant le marché et elle a dit oui. Ça nous permet notamment d’avoir un endroit sur place d’où s’occuper de l’administratif plutôt que de le faire le soir en rentrant à la maison», explique la présidente.
Contenu Bloque

Envie de lire la suite ?

L'information vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Derrière les articles de ce site, il y a une équipe de journalistes et de photographes dont le métier est de vous informer sur l'actualité de notre région. S'abonner pour lire ces articles, c'est soutenir un journalisme indépendant et ancré dans sa région.