De drôles d’oiseaux en ville

De drôles d’oiseaux en ville

Depuis environ 20 ans, les goélands se nichent en ville. Photo: DR

Le week-end dernier, plusieurs habitants du quartier de Beausobre ont aperçu des goélands rôder dans les rues et près du collège.

En fin de semaine dernière, Melvyn Bolle a eu quelques sueurs froides. Alors qu’il promenait son chien aux alentours de Beausobre, ce jeune Morgien a préféré rebrousser chemin à la vue de goélands. «Mon chien est assez imposant, mais les oiseaux avaient quand même un comportement plutôt agressif», confie-t-il.

Présence normale

Il s’agit de goélands leucophées, une espèce arrivée en Suisse dans les années 60-70. «Depuis environ 20 ans, ils se nichent sur les toits en ville et s’y sentent en sécurité», explique le biologiste et ornithologue Lionel Maumary. Début juin, il est normal de croiser ceux qu’on appelle les vautours des mers, mais ils ne représentent aucun danger. « Ils protègent leurs petits qui sont à proximité, mais cela ne dure que quelques jours», continue Lionel Maumary. Pas de quoi faire un remake «Des Oiseaux» de Hitchcock!

Abonnez-vous au Journal de Morges

Abonnez-vous !

Afin d'avoir accès à l'actualité de votre région au quotidien, souscrivez un abonnement au Journal de Morges. S'abonner, c'est soutenir une presse de qualité et indépendante.