Cette fois, on peut fêter les tulipes – journaldemorges Cette fois, on peut fêter les tulipes

Cette fois, on peut fêter les tulipes

Cette fois, on peut fêter les tulipes

Leo Orta (à droite) et Jacques Bezençon ont inauguré «Silver Parrot». Photos: Barré

Après deux ans de pandémie et le renoncement à la grande fête du cinquantième anniversaire, la plus célèbre manifestation morgienne est enfin de retour.

Si les stars de l’événement, les tulipes, n’ont jamais manqué à l’appel ces deux dernières années, l’ambiance était, elle, logiquement bien différente. Mais pas question de ressasser le passé trop longtemps. «Avec l’incertitude qui règne, on pourrait trouver cet instant futile, mais c’est tout le contraire. Cette fête et ces tulipes, c’est du bonheur partagé par des milliers de personnes et une fierté pour Morges», a relevé Véronique Hermanjat, présidente de l’Association Morges Fleur du Léman, organisatrice de la Fête de la Tulipe.
Contenu Bloque

Envie de lire la suite ?

L'information vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Derrière les articles de ce site, il y a une équipe de journalistes et de photographes dont le métier est de vous informer sur l'actualité de notre région. S'abonner pour lire ces articles, c'est soutenir un journalisme indépendant et ancré dans sa région.